Faire le Bien, prudence...

 

OMA-copie-1

 

"Pour faire le mal on sent instinctivement
qu’il faut se cacher,
afin de ne pas être pris et condamné.

Et pour faire le bien, on s’imagine qu’on peut se montrer !
Certaines personnes même, par vanité, s’exhibent,
et voilà comment elles déclenchent les oppositions,
excitent la malveillance, la jalousie.

Vous voulez offrir quelque chose à quelqu’un ?
Là aussi, soyez prudent :
peut-être vaut-il mieux qu’il n’y ait pas de témoin.

Et quelquefois, il serait même préférable
que celui à qui vous faites du bien ignore d’où cela lui vient,
car votre geste peut provoquer en lui
des réactions inattendues.

Dans toutes les relations avec les autres,
tâchez de tenir compte des rapports compliqués
qu’en chaque être humain la nature inférieure entretient
avec la nature supérieure."
 


Omraam Mikhaël Aïvanhov