Je Suis Heureuse d'Être Cette Femme

 

"Je suis heureuse d'être cette femme de 63 ans. J'adore mon poids de 72 kilos, j'adore le fait de ne pas être plus intelligente que ce que je suis déjà, j'adore le fait que ma peau se ride et devienne flasque, j'adore le fait que certains matins, je sois pratiquement aveugle, que mon monde soit brumeux et que je voie à peine où je vais.

J'adore l'endroit où mes mains ont été placées et j'adore la façon dont je suis respirée et placée et orientée. J'adore ce que je vois en ce moment par la fenêtre, qui forme une image solide composée d'arbres, du ciel, de la pelouse, d'une cheminée en briques, d'un bougainvillier, d'une pancarte "maison à vendre", d'une haie, d'un canal, de canards, et que je ne peux séparer les uns des autres.

J'adore le fait que quand je monte l'escalier, mes pas ne soient pas trop rapides, ni trop lents, ni trop éloignés, j'adore la façon dont les pieds se posent par terre à l'endroit parfait, exactement dans le bon rythme, mus par leur propre sagesse. Comme leur mouvement est miraculeux ! Ma main saisit la rampe de l'escalier, son soutien, sans pensée ni raison. Et puis, à nouveau, les pas, la main se déplace, la tête regarde en haut : il y a un arc-en-ciel sur mon mur. Rien ne saurait être mieux que cet instant.

Pourquoi serais-je vous ou quelqu'un d'autre, alors que nous pouvons tous monter un escalier, nous lever et nous déplacer à notre manière ? Nul n'a plus ou moins d'opportunités d'être lui-même, de s'aimer et d'être content de soi. Pourquoi me comparer ou faire concurrence ? Comparer, c'est ni plus ni moins que croire à l'histoire qu'un passé inventerait sur l'avenir. Il est tellement plus simple d'être ce que je suis. (Comme si je pouvais être autre chose.)"

Katie Byron